Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Des averses au début du printemps


En France, les giboulées sont des averses diurnes de forte activité dans une échelle de temps souvent très court. Elles se produisent le plus souvent en mars ou en avril, lors du passage de l'hiver au printemps. Elles sont accompagnées de vent, de pluie et de diverses précipitations solides, comme la neige, les granules de glace, le grésil ou la grêle. Elles peuvent faire de gros dégats et refroidissent certainement l'air ambiant.



Pourquoi se produisent-elles à cette période de l'année ?
A la fin de l'hiver, les rayons du soleil traversent l'espace et chauffent la terre qui rayonne et renvoie une partie de ce réchauffement dans les basses couches de l'atmosphère qui deviennent ainsi plus chaudes que les hautes couches de l'atmosphère.
Les couches basses de l'atmosphère se réchauffent mais l'air froid persiste en altitude et le sol reste froid. Sous l'effet des courants ascendants, l'air humide et chaud s'élève, se refroidit, se sature en humidité et se condense.


Les giboulées sont donc dues à la différence de ce réchauffement entre le haut et le bas de l'atmosphère qui se réchauffe au début du printemps grace au soleil. Ce décalage instabilise la masse d'air et des nuages du style de Cumulus ou de Cumulonimbus se forment rapidement en bourgeonnant, dès que l'humidité nécessaire est présente et donnent des giboulées.


Partager cette page

Repost 0
Published by